Les Forêts

La Guinée forestière se situe aux confins du pays, en zone subéquatoriale. Très isolée et plus difficile d’accès que les trois autres grandes régions, elle présente en particulier un intérêt animalier certain : les chimpanzés de Bossou, les éléphants de montagne dans la forêt classée de Ziama.

De sa forêt dense émerge le plus haut sommet de l’Afrique de l’Ouest (1752m), le Mont Nimba, classé Patrimoine mondial de l’Unesco, qui offre aux visiteurs sa forêt primaire, ses alpages d’altitude et une multitude d’espèces animalières, dont certaines endémiques, comme le crapaud vivipare et l’hippopotame nain.

Cette région, avec le Fouta-Djalon, compte les plus beaux paysages du pays. La nature est si dense et si verdoyante, qu’elle surprend le visiteur par sa diversité culturelle. Ces différentes populations (Kissi, Toma, Guerzé, Manon, Konon) ont développé des spécificités culturelles tout en gardant en commun quelques valeurs. Les forêts sacrées, lieux de cultes et d’initiation, ont servi de cadres d’éducation et de renforcement de la cohésion sociale. Elles ont également favorisé l’élaboration des écritures syllabiques en pays toma. Ces peuples ont développé un art très riche comportant des œuvres sculpturales de grande valeur esthétique comme le Pomdo en pays Kissi et des masques Nyamou dans les zones de Guerzé et Toma. Le folklore est l’un des plus diversifiés du pays et se reconnaît par un fond rythmé de castagnettes et un chœur polyphonique envoutant. Les villages sont généralement assez petits, même si on observe de nos jours une plus forte agglomération des populations. Les types d’habitations sont les cases rondes et les cases quadrangulaires avec une toiture à quatre pans. Elles sont décorées de figures et de peintures au Kaolin réalisées par les femmes du village.

  • Le Kouratier de dalaba

  • La forêt de Ziama

  • Le pont de Liane de Koule

  • La grotte de Cireyah

Bienvenue en Guinée